Comment bien choisir son Kayak pour la pêche ?

octobre 25, 2020
comment choisir son Kayak pour la pêche

La pêche en Kayak est une pratique de plus en plus prisée par les amateurs de pêche

La saison de la pêche en kayak est arrivée, et cette forme de pêche n’a jamais été aussi populaire. Mais si vous vous lancez dans la pêche en kayak, il y a beaucoup de décisions difficiles à prendre lors du choix d’un kayak. Quel est le meilleur kayak de pêche pour vous ? Devriez-vous viser un kayak de pêche bon marché pour vos débuts – même un kayak d’occasion – ou quelque chose de plus cher ? Choisissez-vous un kayak de pêche avec des pédales, ou préférez-vous la puissance de la pagaie ? Quel autre équipement de pêche en kayak utiliserez-vous et quel est le meilleur équipement de pêche en kayak ?

Mais ne vous inquiétez pas. Voici 5 règles pour choisir le bon kayak de pêche :

Règle 1 : Considérez le type de kayak
Règle 2 : Prenez en compte votre morphologie
Règle 3 : considérer la stabilité
Règle 4 : Prendre en compte la transportabilité
Règle 5 : votre premier kayak doit être un kayak d’occasion

Au cours des dernières années, de plus en plus de pêcheurs ont choisi le kayak plutôt que le bateau à moteur en raison de son coût inférieur (achat, assurance, carburant), de sa facilité de transport, de sa souplesse de mise à l’eau, de sa discrétion, des options d’équipement et de sa faible pénétration dans les eaux peu profondes. Si vous envisagez de vous lancer dans la pêche en kayak cette saison, suivez ces règles simples lors de l’achat d’un kayak !

Règle 1 : Prendre en compte le type de kayak

Même si un bon kayak est bien moins cher qu’un bateau à moteur, les modèles avancés peuvent devenir coûteux, leur coût pouvant dépasser les 2500 euros.  Il existe deux types de kayaks de base : le kayak sit inside et le kayak sit on top. Les kayaks sit inside sont un mauvais choix pour la pêche, car l’eau y reste jusqu’à ce qu’elle soit vidée, ils sont difficiles à récupérer s’ils sont retournés et l’espace de chargement est très limité. Le kayak à fond plat est le meilleur choix, car l’eau des vagues ou des poissons qui tombent s’écoule rapidement par les dalots du fond. Leur conception ouverte permet un accès facile à la cargaison ainsi que de la place pour monter des accessoires, comme un détecteur de poissons en kayak, sur des rails utilitaires. Enfin, si vous avez l’intention de pêcher avec un enfant ou un ami, envisagez un modèle de tandem assis sur le dessus. Certains tandems peuvent être configurés pour passer de deux sièges à un seul.

 

Règle 2 : Prendre en compte votre morphologie

Si possible, assistez à une journée de démonstration de kayak et pagayez ou pédalez dans plusieurs kayaks pour déterminer le meilleur ajustement de confort. Vérifiez l’espace pour les jambes. Le siège s’ajuste-t-il pour permettre de pagayer ou de pédaler avec une légère flexion des genoux ? Emboîtez votre dos dans le siège pour valider son confort puisque vous y resterez assis pendant des heures et des heures. Idéalement, le siège doit être surélevé pour que vos fesses restent sèches et au-dessus de l’eau qui ne manquera pas d’éclabousser le bateau.

 

Règle 3 : Prendre en compte la stabilité du Kayak

À moins que vous n’aimiez nager, la stabilité est d’une importance capitale. Étant donné la nécessité de se tourner et de se retourner pour lancer et débarquer le poisson, le bateau ne doit pas être « incliné ». Si vous avez l’intention de vous tenir debout pendant la pêche, évitez les coques en forme de V, car elles se renversent facilement. Recherchez une coque à fond plat ou en tunnel. La largeur minimale d’un kayak de pêche est d’environ 30 pouces ou 76 centimètres – plus c’est mieux… jusqu’à un certain point. Un bateau large et court sera léthargique. De plus, les kayaks courts peuvent facilement être ballottés par les vagues, ce que vous apprécierez la première fois qu’un bateau à moteur à grande vitesse projette un sillage massif. D’autre part, les bateaux plus longs traversent l’eau en douceur – c’est pourquoi les kayaks de randonnée sont longs et maigres. Choisissez donc la bonne largeur et le bon type de coque pour la stabilité, puis trouvez le modèle le plus long que vous pouvez transporter sans problème.

  

Règle 4 : Prendre en compte la transportabilité

Au fur et à mesure que les kayaks de pêche ajoutent des caractéristiques, ils deviennent plus lourds. Assurez-vous de bien comprendre comment vous allez déplacer le kayak avant de l’acheter. Sera-t-il posé sur le toit de votre voiture ? Sera-t-il transporté dans la caisse de votre camion ? Ou devrez-vous acheter une remorque ? Ne compromettez jamais la sécurité !

 

Règle 5 : Votre premier kayak doit être un kayak d’occasion

Tant que vous n’aurez pas pêché pendant une saison en kayak, vous ne comprendrez pas vraiment ce que vous aimez, ce que vous détestez et quelles sont les caractéristiques utiles là où vous pêchez – rivière, lac ou océan. La plupart des vendeurs de kayaks proposent des kayaks d’occasion à la vente. De plus, Craigslist et d’autres sites en ligne proposent de nombreuses options aux pêcheurs qui ont suivi cette règle et qui passent à un nouveau kayak. Par conséquent, utilisez les quatre premières règles pour choisir le meilleur kayak d’occasion qui répond à vos besoins. Pêchez-le pendant au moins une saison et décidez ensuite de le garder ou de le remplacer.

 

Bien acheter son kayak pour la pêche ? Nos derniers conseils :

– Que vous achetiez un kayak à pagaie ou à pédales, veillez à dimensionner la pagaie en fonction de votre hauteur, de la largeur du bateau et de votre style de pagaie (haute ou basse). Votre revendeur de kayaks peut vous aider à faire les calculs associés à ces trois variables.

– Les kayaks sont disponibles dans de nombreuses couleurs différentes, et la bonne nouvelle est que les poissons s’en moquent et ne seront pas effrayés. Toutefois, si vous pêchez sur des eaux sillonnées par des bateaux à moteur rapides, un kayak de couleur vive vous permettra de vous protéger plus sûrement qu’un modèle de camouflage. Si cela vous inquiète, les couleurs jaune, vert et vert lime sont les plus visibles. Vous pouvez toujours surmonter un kayak de couleur terne en portant un gilet réfléchissant et lumineux.
– Assurez-vous que le kayak est adapté aux accessoires. Il doit disposer d’un espace suffisant pour les rails utilitaires permettant de fixer les porte-cannes, les détecteurs de poissons, les porte-gobelets, les supports d’appareil photo et tous les autres accessoires amusants qui rendent une journée de pêche plus agréable.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi …

Comment choisir son drone pour la pêche ?

Comment choisir son drone pour la pêche ?

Qu'est-ce que la pêche au drone ? La pêche au drone est un concept relativement nouveau mais qui commence à faire mouche chez les pêcheurs. En pratique, les pêcheurs utilise un drone télécommandé et équipé d'une caméra pour localiser les meilleurs spots pour...

Comment choisir un sondeur / GPS pour la pêche ?

Comment choisir un sondeur / GPS pour la pêche ?

  Aujourd'hui le GPS / sondeur est un must have pour les pêcheurs. Ces dernières années, le marché des sondeurs s'est énormément développé. Aujourd'hui il existe un grand nombre de GPS / Sondeurs sur le marché. Suffisamment pour être perdu quand il s'agir d'en...

Comment choisir ses supports de cannes ?

Comment choisir ses supports de cannes ?

De nombreux pêcheurs conviendront qu'avoir les mains libres de votre canne à pêche pendant la pêche est un grand avantage et une grande commodité, car vous pouvez organiser votre équipement ou placer d'autres appâts. Mais pour vous assurer que votre canne à pêche...

Pêche du thon : Comment choisir son moulinet ?

Pêche du thon : Comment choisir son moulinet ?

La pêche du thon est considérée comme l’une des pêches les plus sportives et intenses. Si le thon est très aimé, arriver à en pêcher demande d’avoir les bons équipements et de connaître les différents types de pêche ou encore la réglementation. Le thon en effet est un...

Pêche du thon : 8 techniques à expérimenter !

Pêche du thon : 8 techniques à expérimenter !

Le thon est un poisson océanique grand migrateur de la famille des scombridés, très consommés au monde pour sa saveur et ses propriétés nutritives. On en distingue cinq principaux types : le thon rouge, le thon blanc, le thon albacore, le thon patudo et le thon...

10 conseils pour pêcher le Black bass

10 conseils pour pêcher le Black bass

Pour pêcher le black bass aussi efficacement qu'un pêcheur professionnel, il faut d'abord maîtriser les bases, trouver le Bass Boat idéal (ou un autre bateau de pêche en eau douce adapté), puis intégrer les conseils et astuces que les professionnels utilisent pour...